Pionnière des ateliers d'écriture en Suisse romande

© Pierre Bass
© Pierre Bass

En 1980, Mary Anna Barbey a créé, dans le cadre de l'Université populaire de Lausanne (UPL), le premier atelier d'écriture en Suisse romande.

Pour l'UPL de l'époque, c'était une véritable innovation : abandonner le cours ex cathedra pour faire discuter les élèves? Leur proposer d'écrire sur place et de disposer, pour cela, d'un temps long (trois heures)? La demande paraissait étrange mais, en fin de compte, deux mots clés ont permis de la faire accepter: créativité et atelier.

Depuis lors, la mode des ateliers d'écriture s'est répandue et le terme recouvre aujourd'hui des approches fort diverses.

Mary Anna Barbey a toujours pris soin de développer son activité en fonction des besoins exprimés par les participants adultes et, plus rarement, enfants et adolescents.

Grâce à son expérience d'écrivaine et à son contact permanent avec les participant·e·s pendant plus de trente ans, sa vision de ce travail et ses objectifs se sont considérablement transformés.

Même si l'expression personnelle et la créativité restent toujours de première importance, elle a acquis la conviction qu'écrire requiert des apprentissages et que seule une pratique régulière de l'écriture permet d'en faire un véritable outil d'expression et de communication.