Une vie à écrire

© Laurent Dubois, BCUL
© Laurent Dubois, BCUL

Écrivaine romande de langue française, Mary Anna Barbey est née aux États-Unis, à Durham (Caroline du Nord). Elle a passé son enfance dans le Connecticut, puis rejoint Vassar College, dans l'État de New York, pour ses études supérieures. Elle y a obtenu une licence en philosophie, avec un mémoire intitulé L'utopie dans la pensée de Herbert Marcuse (inédit).

En 1958, Mary Anna a épousé Clément Barbey, décédé en 1982. Elle a trois enfants, cinq petits-enfants et vit, avec son compagnon, entre la Suisse, la Provence et l’Ile Maurice.

En 1980, elle a créé les premiers ateliers d'écriture de Suisse romande. Elle a également travaillé comme journaliste spécialisée pour la radio et la presse écrite où ses chroniques ont eu un large retentissement. Parallèlement, elle a beaucoup œuvré pour la promotion du planning familial en Suisse.

Son premier livre, Éros en Helvétie, a paru en 1981 aux Êditions Bertil Galland. Il a été réédité aux Éditions des sauvages en 2008. En tout, dix livres ont paru sous sa plume, dont le best-seller Nous étions deux coureurs de fond.

Mary Anna Barbey a dirigé aussi deux recueils de témoignages et participé à plusieurs ouvrages collectifs. Ses deux derniers titres, Tracer. Chemins d’écriture et Swiss trafic, un roman policier, sont parus aux Éditions des sauvages.

Aujourd’hui, à bientôt 80 ans, elle a décidé de ne plus ouvrir de nouveaux ateliers mais de consacrer son temps professionnel à l’accompagnement de personnes qui travaillent, en groupe ou individuellement, à la réalisation d’écrits personnels. Elle est heureuse d’avoir pu compter, parmi ceux-ci, plusieurs auteur·e·s publié·e·s, dont Françoise Matthey, Claudine Roulet, Marie Perny et Louis-François Monnier.